⟵ Retour

L’inauguration du local d’Osons Reims

Quatre jours après l’investiture de Gérard Chemla par la République en Marche, le collectif Osons Reims a inauguré dans une ambiance festive et conviviale son nouveau local d’échanges citoyens.

Il y avait du monde au 84 avenue de Laon au soir de la fête de la musique, pour fêter l’ouverture du nouveau local du collectif Osons Reims présidé par Gérard Chemla.

Présent au gré d’un aller-retour express de Paris, le député et délégué général adjoint de la République en Marche Pierre Person a tenu à montrer un soutien sans ambiguïté du parti pour les prochaines échéances municipales. “Vous avez beaucoup de chance d’avoir un candidat comme Gérard Chemla (…) qui incarne le renouvellement et les valeurs que nous portons, notamment sur la démocratie participative”, a exprimé le co-fondateur des jeunes avec Macron.

Ce soutien unanime s’est également manifesté au travers des interventions de nombreuses personnalités de la République en Marche, dont sa représentante dans le département de la Marne Patricia Grison, du président local des Jeunes avec Macron Damien Fontanilles et des députés Aina Kuric et Eric Girardin.

“La symbolique que tous ces institutionnels aient pris la parole et soient à mes côté est très lourde de sens”, s’est félicité Gérard Chemla avant de préciser : “quand on commence à Reims une démarche de candidature, on s’aperçoit que la REM est représentée par un certain nombre d’animateurs de comité. Le travail d’unité qui était indispensable pour que tous les marcheurs partent et parlent ensemble était à faire. J’ai aujourd’hui le soutien des animateurs rémois de comités que je tiens à remercier, dont celui de Philippe Walker qui anime le comité le plus important et qui m’a assuré d’un soutien extrêmement fort et de Moussa Ouarouss. J’ai d’ailleurs reçu un message de ce dernier m’assurant de son soutien et de l’unité de l’équipe départementale”.

Mais plus qu’une occasion pour marquer une étape importante du collectif Osons Reims et de son président dans la course aux municipales no, ce local permettra de renforcer la démarche de consultation et collaboration citoyenne impulsée depuis plus d’un an. Une permanence sera assurée et des animations seront régulièrement organisées de façon à accueillir physiquement les personnes exprimant une volonté de contribuer à façonner une nouvelle approche de la politique et à faire de la ville de Reims une belle éveillée.

Somme toute, ce local se veut un lieu de vie, d’échanges et de convivialité, manifestant la volonté exprimée par Gérard Chemla en ces termes : “Nous portons un projet qui se veut inclusif, passant par l’implication de chacun. Il nous faut inventer à l’échelle de Reims et plus largement une véritable démocratie ouverte qui se nourrisse de débats et de contributions permanentes ; réfléchir avec vous et imaginer avec audace ce que nous pourrions réaliser collectivement”.


Notre charte éthique et morale !
Notre projet s’appuie sur un pacte de confiance avec les Rémois induisant que chacun des membres, candidats, élus soient guidés par des valeurs d’éthique et de morale communes.
La sécurité, leur échec depuis 20 ans - Nos 15 propositions
Si Reims a rattrapé le retard pris dans les années 2000 en matière d’effectifs de policiers municipaux et de vidéo-protection, ces mesures ne peuvent faire illusion et masquer les insuffisances des choix faits sans ja...
Démagogie quand tu nous tiens ! Le Maire sortant et la réforme des retraites
L’Union du 29 janvier titre « le maire de Reims soutient les Avocats » et de reprendre les déclarations bienveillantes du maire-candidat devant le barreau lors de la cérémonie des vœux opportunément organisée à l’hôte...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK