Démocratie locale

Partagez cette page

1. Mettre en place des "maires de quartier"

Ce seront des adjoints munis d'une large délégation qui habiteront et/ou travailleront dans le quartier qui sera sous leur responsabilité.

Ils feront le lien entre la collectivité et les habitants dans chaque secteur de Reims.

Ils élaboreront un projet de quartier en rapport avec nos objectifs de dynamisation, sécurité, inclusions sociale et scolaire, prévention, végétalisation.... et bénéficieront du budget de mise en oeuvre correspondant.

Ils permettront de rapprocher le pouvoir des habitants et donc d'en finir avec le sentiment d'abandon de trop de rémois.

2. Mettre en place un budget municipal participatif

Un budget municipal participatif vise à consacrer une partie du budget municipal à des projets citoyens. Ce budget sera mis en place avec le conseil citoyen et les conseils de quartier.

Nous envisageons de consacrer à ce budget 5 % du budget annuel d’investissement de la ville de Reims.

Nous privilégierons les projets correspondant à nos objectifs essentiels (inclusion sociale, sécurité, propreté, végétalisation, transition énergétique, embellissement de la cité)

Les idées de projets seront collectées à partir d’un site internet et analysées par l’administration municipale pour vérifier la faisabilité, la légalité et le chiffrage

Le conseil municipal définira les projets prioritaires qui feront l’objet d’une mise en œuvre effective avec l’assistance des services de la ville (rédaction du cahier des charges, travaux, inauguration, etc.).

3. Des rémois acteurs et non spectateurs de l'évolution de leur ville

Mettre en place un budget participatif élaboré et géré avec les conseils de quartier (5% du budget d’investissement de la ville au service des initiatives citoyennes)

Renforcer les compétences des conseils de quartier et les associer davantage à la transformation dans leur quartier

Consulter les rémois sur les grands projets structurants du territoire, en premier lieu, l'avenir de la voie Jean Taittinger

Organiser un grand débat par an avec les citoyens sur les sujets les plus important de la communauté urbaine.

4. Retrouver en moyenne à moins de 10 minutes à pied de chez soi un point de service public accessible

Ces "Maisons Reims Services" seront ouverts du lundi au samedi matin. Elles proposeront des heures d'ouverture élargies certains jours pour permettre à tous les rémois d'y accéder.

De nouveaux services seront disponibles dans ces "Maisons Reims Services" : accompagnement dans les démarches administratives et juridiques, l’accès à l’emploi, à la formation et au logement, accompagnement à l’utilisation des outils informatiques et aux services liés à l’enfance et la jeunesse. 

Nous investirons 200 000 € pour lutter contre l’illettrisme et l’illectronisme par de l’aide intergénérationnelle et en utilisant les Maisons Reims Services pour accueillir des actions ciblées : découverte des usages numériques, susciter le goût pour l’écriture/la lecture, etc.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK